Bouledogue français, les maladies neurologiques qui menacent votre chien

Par Virginie Sowinski, le lundi 11/09/2017 à 22h18

Le bouledogue français est devenu en moins de 20 ans un phénomène de mode planétaire. Une race appréciée aux quatre coins du monde, mais qui est particulièrement sensible à certaines maladies. Pendant 14 ans, des chercheurs se sont penchés sur les affections neurologiques les plus fréquemment rencontrées chez ce profil de chiens.  

Image title

Le bouledogue français est l’une des races de chiens les plus plébiscitées au monde : en France, leur nombre a été multiplié par 4 en 15 ans, c’est la 6e race la plus populaire aux États-Unis (2014), la 9e au Canada, et en moins de 10 ans, le nombre de bouledogues français enregistrés par an au Kennel Club anglais a été multiplié par 30, de 546 en 2005 à 14.607 en 2016.

Toutefois, c’est aussi l’une des races dont les croisements ont tendu vers une consanguinité et des stéréotypies marquées, elles-mêmes en partie responsables de diverses affections. Si l’on connaît les difficultés respiratoires de ces chiens, ils sont aussi plus susceptibles de développer certaines maladies neurologiques comme des malformations vertébrales (1), des diverticules arachnoïdiens (2), hernies discales (3) ou autres tumeurs cérébrales (4).


Près de la moitié des bouledogues français présentés pour des troubles neurologiques seraient atteints de hernie discale."


Sur 91709 chiens présentés entre 2002 et 2016 dans la clinique vétérinaire de l’étude, les maladies neurologiques représentaient 11,4 % des consultations des chiens, toutes races confondues. Chez le bouledogue français, cette incidence est de l’ordre de 18,7 %. Des chiffres qui laissent entendre que les bouledogues français seraient plus susceptibles d’être présentés pour des troubles neurologiques que des chiens d’autres races.

Dans l’étude, seuls 343 cas ont été inclus, correspondant à des chiens au dossier complet et dont le diagnostic était définitif.

  • - Presque la moitié d’entre eux (45,5 %) étaient atteints de hernies discales (les atteintes cervicales sont plus récurrentes que chez d’autres races). Des résultats qui correspondent à une précédente étude américaine qui concluait que le bouledogue français était la 2e race la plus touchée par cette affection. L’âge moyen des chiens malades était de 4 ans. Le diverticule arachnoïdien (SAD) est la 2e affection neurologique la plus observée sur le panel et elle serait due dans 64 % des cas à une hernie discale ou une malformation vertébrale.

  • - Concernant les maladies du cerveau, les tumeurs (gliomes (5) ) concernent 37 % des cas traités (chez des bouledogues de 9 ans en moyenne), et 25 % des méningo-encéphalites (surtout chez de jeunes femelles de moins de 5 ans et demi).

  • - Pour les maladies du système nerveux, le bouledogue français serait particulièrement sensible aux otites internes avec perte d’équilibre (syndrome vestibulaire), qui représentent 67 % des cas présentés pour cette série.


Cette étude a l’intérêt de faire le point sur les affections neurologiques le plus souvent rencontrées en consultation chez le bouledogue français. Elle permet d’avoir une vision des sensibilités de cette race de chiens et nous alerte une fois de plus sur les dérives de l’Homme dans sa quête de races pures et typées.


Sources et références : 

Mayousse V., Desquilbet L., Jeandel A., Blot S. Prevalence of neurological disorders in French bulldog: a retrospective study of 343 cases (2002–2016). BMC Vet. Res. 2017;13(1):54.

  • (1) Dewey CW, Davies E, Bouma JL. Kyphosis and kyphoscoliosis associated with congenital malformations of the thoracic vertebral bodies in dogs. Vet Clin North Am Small Anim Pract. 2016;46:295–306.

  • (2) Mauler DA, De Decker S, De Risio L, et al. Signalment, clinical presentation, and diagnostic findings in 122 dogs with spinal arachnoid diverticula. J Vet Intern Med. 2014;28:175–81.

  • (3) Bellumori TP, Famula TR, Bannasch DL, Bellanger JM, Oberbauer AM. Prevalence of inherited disorders among mixed-breed and purebred dogs: 27,254 cases (1995-2010). J Am Vet Med Assoc. 2013;242:1549–55.

  • (4) Song RB, Vite CH, Bradley CW, Cross JR. Postmortem evaluation of 435 cases of intracranial neoplasia in dogs and relationship of neoplasm with breed, age, and body weight. J Vet Intern Med. 2013;27:1143–52.

  • (5) Song RB, Vite CH, Bradley CW, Cross JR. Postmortem evaluation of 435 cases of intracranial neoplasia in dogs and relationship of neoplasm with breed, age, and body weight. J Vet Intern Med. 2013;27:1143–52.

Ces articles pourraient également vous intéresser