Soigner son cheval au naturel : le tic à l’ours

Par Virginie Sowinski, le mardi 18/08/2015 à 08h00

Votre cheval se balance inlassablement d'un pied sur l'autre : il tique à l’ours. Vous ne savez pas quoi faire pour l’en empêcher ? Sachez que ce comportement est fréquent chez le cheval au box et peut avoir une incidence sur sa santé : il se fatigue et sollicite ses tendons. Le meilleur remède serait la liberté, mais ce n'est pas toujours possible. Soigner-son animal vous dévoile donc les solutions pour soigner le tic à l’ours au naturel.


Conseils homéopathiques

 L’homéopathie peut être envisagée pour soigner le tic à l’ours* (5 granules par jour pour les gros tubes, ou une dose par jour pour les petits tubes) :

- Si l’animal se balance d’un pied sur l’autre sans s’arrêter, donnez-lui Arsenicum Album 1000 K et Kalium Bromatum 1000 K.

- Si l’animal est agité, énervé, vous pouvez lui donner Aconitum composé ou Chamomilla 1000 K.

- Ajoutez Cina 1000 K et Sulfur Iodatum à ce traitement journalier.

En complément, vous pouvez également donner, une fois par mois, Sepia 30 CH et Acidum Phosphoricum 30 CH pour l’animal qui s’ennuie, triste et désintéressé.

Soigner le tic à l'ours chez le cheval. © Marcovdx, Flickr, CC BY-NC-ND 2.0© Marcovdx, Flickr, CC BY-NC-ND 2.0


La distraction comme meilleur remède

- S’il est au box, placez-le dans un endroit où il y a du passage, afin qu’il puisse observer les va-et-vient extérieurs.

- Sortez-le plusieurs fois par semaine, pas seulement pour le monter, mais pour le lâcher dans un espace sécurisé (pré, carrière, manège), pour le brosser, le faire brouter, etc.

- Vous pouvez jouer avec lui ! L’interaction à pieds avec un cheval est très stimulante et renforce le lien entre l’Homme et le cheval. Lâché dans un espace sécurisé, vous pouvez marcher à ses côtés, jouer à cache-cache (derrière un arbre, un bac de foin, ou encore faire la course (le cheval adore, mais ne vous attendez pas à gagner).

- Au box, apportez-lui des jouets ! Il existe des balles avec friandises intégrées. Le cheval s’occupe assez longtemps à essayer de les extirper de la balle.


Pour vaincre l’ennui chez votre cheval, les traitements peuvent aider, mais le meilleur moyen reste encore de le stimuler !




*"Homéopathie et aromathérapie au service de votre cheval", Patricia Bechaalany et Dr Philippe Goëb, Éditions LRK, Suisse, 2004.

Ces articles pourraient également vous intéresser