Lutte contre le frelon asiatique : une nouvelle plante pour sauver les abeilles ?

Par Virginie Sowinski, le samedi 22/08/2015 à 08h00

Le directeur du Jardin des plantes de Nantes a récemment découvert une plante carnivore, Sarracenia, qui se nourrirait exclusivement de frelons asiatiques. Une piste reprise par des chercheurs pour parfaire le premier piège spécifique au frelon asiatique actuellement en test. Alors que cette espèce importée est l’une des principales prédatrices d’insectes pollinisateurs en Europe,  cette découverte pourrait bien aider à sauver les abeilles.

Image title

Sarracenia est une plante carnivore originaire d’Amérique du Nord, présente au Jardin des plantes de Nantes depuis 2010. Pourtant, ses qualités n’ont été révélées qu’il y a très récemment, en automne 2014, par le directeur du lieu, Romaric Perrocheau. La plante utiliserait des phéromones attirant tout particulièrement les frelons asiatiques : une manifestation étonnante de l’évolution de cet organisme végétal en fonction de son environnement, la plante n’ayant « jamais vu de frelons avant ».


La nouvelle a alors intéressé des chercheurs de l’Institut de recherche sur la biologie de l’insecte (IRBI) de l’université de Tours, qui testent en ce moment même le premier prototype de piège sélectif, exclusivement destiné au frelon asiatique. En isolant et en identifiant les molécules olfactives utilisées par la plante pour attirer l’insecte, les scientifiques pourraient élaborer un appât pour parfaire leur piège actuel et le rendre très efficace.


Le prototype précité doit être commercialisé en 2016. Pour l’instant, il n’existe aucun piège pouvant stopper le frelon asiatique dans son expansion. Cette espèce invasive venue de Chine est à ce jour implantée sur 70 % du territoire français, ainsi qu’en Espagne, en Italie, en Allemagne, ou encore au Portugal. En une saison, une seule colonie peut décimer trois ruches d’abeilles, l’équivalent de 200.000 individus.




Source : Le Monde Planète

Ces articles pourraient également vous intéresser