Sympa le Pogona ! Le meilleur lézard pour débuter sa passion des reptiles

Par Virginie Sowinski, le mardi 09/06/2015 à 21h00

Vous souhaitez acquérir un lézard, mais le sujet vous échappe encore ? Sachez que certaines espèces sont idéales et d’autres sont à éviter pour une première approche, car difficiles à gérer au quotidien (conditions de détention, alimentation, comportement). Soigner son animal vous dresse le portrait du Pogona (ou agame barbu), un lézard d’une cinquantaine de centimètres qui fera le bonheur de nouveaux passionnés.


Le pogona, le début d'une passion des reptiles. © Domaine public


Le lézard Pogona a bon caractère

Les reptiles ne sont pas des animaux de compagnie et n’apprécient pas forcément le contact avec leur propriétaire. Cependant, le Pogona est un lézard généralement curieux qui ne refuse pas d’interagir avec l’humain et qui peut même l'apprécier (le comportement dépend des individus).

Il vit en groupe et met en place une véritable hiérarchie, le dominant se plaçant sur les branches les plus hautes du terrarium.


Quel terrarium pour un Pogona ?

Comme tout reptile, le Pogona a besoin d’un environnement qui respecte les besoins de son espèce. L’agame barbu étant un reptile à la fois terrestre et semi-arboricole originaire des plaines semi-désertiques d’Australie, il est essentiel que les éléments de son terrarium s’approchent au maximum de ceux rencontrés dans son milieu naturel :

- Des pierres ou galets, sur lesquels monter et sous lesquels se cacher ;

- Un mélange de sable et de terre avec cailloux, pour lui permettre de creuser. Le substrat doit tapisser le fond du terrarium sur une épaisseur de 20 cm. Il est changé entièrement à raison de deux fois par an. Chez les jeunes, du sopalin peut faire office de fond de terrarium. Attention, le choix du substrat est important : certains Pogonas en ingère et peuvent faire des occlusions, notamment avec la litière végétale (copeaux).

- Des branches sur lesquelles grimper.

- Une température de jour aux alentours de 30 °, avec une zone chaude (aux alentours 35 °) et une zone froide (entre 28 ° et 30 °). Ces variations au sein d’un même terrarium permettent au Pogona de réguler sa température. La nuit, la température doit être de 20 °.

- La source d’éclairage doit être spéciale et produire des rayons UVB, comme le ferait le soleil. Ces néons spécifiques se trouvent dans le commerce.

- L’hygrométrie doit être aux alentours de 40 %.


Pour 2 individus, on estime que la taille minimale du terrarium est de 1 mètre de long sur 60 cm de large et 1 m de hauteur.



Image title

Comment nourrir son Pogona ?

L’agame barbu est un reptile omnivore qui peut manger plantes et insectes.  Si votre reptile est jeune, son alimentation se composera principalement d’insectes et moins de végétaux. S’il est adulte, la tendance s’inverse.


Ainsi, la quantité d’insectes ingérés diminue au fil des mois durant la première année de vie du reptile, passant de 20 petits grillons en moyenne pour les moins de 6 mois à une dizaine d’insectes de taille moyenne pour les plus de 6 mois. À partir de 1 an, le Pogona se nourrit majoritairement de légumes (salades, carottes, haricots, pissenlit, céleri, etc.) et moins d’aliments d’origine végétale passant ainsi à environ 5 à 10 insectes tous les 2 jours.
Grillons, sauterelles, blattes sont parfaits pour l’alimentation de l’agame barbu. Les vers de farine peuvent aussi être donnés, mais avec parcimonie, comme une friandise, au même titre que les fruits qui sont proposés une fois par semaine.


De nombreuses maladies des reptiles sont dues au non-respect des paramètres environnementaux de l’espèce et à une mauvaise hygiène. Suivez les conseils ci-dessus, changez l’eau quotidiennement, nettoyez les crottes, urines et peaux mortes chaque jour et vous limiterez considérablement les risques de maladie chez votre Pogona.

Ces articles pourraient également vous intéresser