Antiparasitaire : vers un vermifuge naturel et efficace chez le cheval

Par Virginie Sowinski, le lundi 17/07/2017 à 13h47

Une étude parue en mai 2017 met en évidence l’efficacité du tanin comme antiparasitaire, efficace contre les strongles. Cette substance que l’on retrouve notamment dans le sainfoin, le thé ou les écorces de chêne et de châtaignier pourrait être une solution d’avenir à l’heure où ces parasites résistent aux anthelminthiques traditionnels.

le sainfoin, vermifuge naturel chez le cheval ?

Pendant 18 jours, des chercheurs ont donc fourni à un groupe de chevaux une alimentation composée de 70 % de pellets de sainfoin, riche en tanin. Après cette courte période, ils ont analysé les crottins et se sont rendu compte que le taux de développement larvaire des strongles était seulement de 8,1 %, contre 22,6 % pour le régime contrôle à base de pellets de céréales et d’orge et 30,5 % avec un régime hyperprotéiné de granulés de ray-grass d’Italie (Lolium Multiflorum) et de graines de lin broyées.

Un test a alors été réalisé in vitro sur des excréments de chevaux. En y ajoutant 29 % de sainfoin, le développement larvaire (l’éclosion des œufs) a été réduit de 82 %. L’incubation des œufs a de son côté diminué de 37 % en utilisant une concentration de sainfoin supérieure à 7,5 mg/mL.

Une découverte qui expliquerait pourquoi certains équidés consomment des écorces de chêne malgré leur toxicité à une certaine dose et qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles solutions antiparasitaires efficaces et naturelles : l’utilisation de plantes riches en tanin sur de courtes périodes limiterait en effet l’infestation aux strongles des chevaux au pré.


Source : 

Collas C, Sallé G, Dumont B, Cabaret J, Cortet J, Martin-Rosset W, Wimel L, Fleurance G, Are sainfoin or protein supplements alternatives to control small strongyle infection in horses ?, Animal. 2017 May 24:1-7. doi: 10.1017/S1751731117001124

Ces articles pourraient également vous intéresser