L'alimentation de votre chien est-elle bien assimilée ? Venez le vérifier

Par Virginie Sowinski, le lundi 12/06/2017 à 22h23

La qualité d’un aliment passe aussi par sa capacité à être facilement digérée. Dans le cas d’aliments industriels (croquettes), cette digestibilité peut être évaluée par des mesures simples et directement par le propriétaire. La nourriture que vous donnez à votre chien est-elle bien assimilée par son organisme ? La digère-t-il correctement ? Vérifiez-le par vous-même.


Image title

La question de la digestibilité est importante, car elle est intimement liée à la qualité de l’alimentation donnée. En effet, si deux paquets de croquettes indiquent les mêmes apports, et semblent identiques, il se peut que l’un ait utilisé des ingrédients de meilleure digestibilité que l’autre pour composer son produit.

Quel impact ? Le plus digestible des deux profitera plus au chien, qui en tirera plus facilement les nutriments nécessaires à sa santé.

Par ailleurs, l’utilisation d’une alimentation hautement digestible préviendrait le risque de torsion d’estomac chez le chien.



Comment savoir si les croquettes données ont une bonne digestibilité ?

Il s’agit de calculer la différence de ce qui entre et de ce qui sort. Autrement dit, il convient de peser, sur 24 h, la ration donnée et les excréments qui en résultent.

Ainsi, pour 100 g de matière sèche ingérée (à calculer selon l’humidité de l’aliment croquette ou ration humide indiquée sur le paquet), vous pourrez classer votre aliment comme suit :


  • - Entrée de gamme si vous récoltez 70 g d’excréments (ou plus) ;
  • - Milieu de gamme si vous obtenez moins de 50 g d’excréments ;
  • - Qualité « premium » si les fèces pèsent moins de 45 g ;
  • - Aliment de haute digestibilité si les crottes font moins de 40 g.


Moins le volume des crottes est important et plus l’aliment donné est digestible.

Si cette estimation peut paraître assez grossière, elle a le mérite d’apporter les premiers indicateurs au propriétaire qui peut pousser sa recherche en faisant appel à un laboratoire d’analyses.


Pour ceux qui préfèreraient éviter l’expérience de terrain, il est toujours possible de contacter le service consommateur de la marque pour leur poser la question : cette dernière doit pouvoir répondre au client.



Image title



NB : l’humidité d’un aliment en croquettes est généralement de l’ordre de 8 à 10 % (donc 90 à 92 % de matière sèche dans 100 g), tandis que les aliments humides (pâtées) contiennent plutôt 75 à 80 % d’eau (donc seulement 20 à 25 % de matière sèche dans 100 g)

Ces articles pourraient également vous intéresser