Agir et réagir pour sauver votre chien de la torsion d’estomac

Par Virginie Sowinski, le jeudi 27/04/2017 à 08h00

La torsion d’estomac est une urgence chirurgicale chez le chien, qui est aussi fréquente que méconnue du grand public. Comment reconnaître les signes, réagir à temps et avoir les bons gestes au quotidien pour limiter les risques ? Le Dr Christophe Blanckaert nous avise de ses meilleurs conseils.

Soigner la torsion d'estomac chez le chien

La torsion d’estomac est une urgence chirurgicale qui nécessite une réaction rapide du propriétaire du chien. Pour des raisons qui peuvent être diverses, l’estomac se tord et se dilate sous la pression de gaz accumulé dans l’organe. Il y a encore quelques années, une telle situation engageait le pronostic vital de l’animal, mais aujourd’hui, l’amélioration des techniques de prise en charge permet de sauver les chiens dans 70 % des cas.


 Cela fait une dizaine d’années qu’il y a du changement avec de meilleures structures et des permanences de soins. C’est au vétérinaire en charge de déterminer s’il peut effectuer lui-même la chirurgie ou s’il est préférable d’en référer à une clinique possédant un plateau technique avec du personnel qualifié », nous explique le Dr Blanckaert, vétérinaire compétent en nutrition animale.


Quels sont les symptômes d’une torsion d’estomac chez le chien ?

Un propriétaire à l’écoute de son animal peut facilement reconnaître les signes d’une torsion d’estomac et peut donc rapidement réagir. L’animal est abattu, prostré, montre une grande fatigue. Son ventre et gonflé et surtout il essaye de vomir sans y parvenir. Si vous êtes témoin d’une telle démonstration, appelez le vétérinaire, mettez votre chien dans la voiture et rendez-vous en urgence à la clinique.

Que se passera-t-il à votre arrivée ?

En première intention, le vétérinaire sondera ou incisera le chien pour décomprimer l’abdomen. Une manipulation à ne surtout pas tenter soi-même : si cette décompression a pu parfois être effectuée à l’aide d’un couteau chez les cochons dans le milieu agricole, elle est à proscrire, car n’est pas sans risque et a déjà donné lieu à de vraies catastrophes.

Le professionnel de santé s’attellera également à gérer l’état de choc du chien avant d’envisager la chirurgie.


Risques et précautions à prendre pour prévenir la torsion d’estomac

La torsion d’estomac est une maladie qui peut avoir des origines variées et qui touche surtout les grandes races de chiens. Le doberman y est particulièrement sujet, ainsi que des races avec des spécificités ligamentaires, comme les bassets.

L’excitation et le temps lourd ou orageux peuvent aussi être des facteurs favorisant cette affection.

Par ailleurs, des précautions alimentaires peuvent aider à prévenir la torsion d’estomac. On préfèrera ainsi diviser la ration et offrir ainsi deux repas par jour au chien plutôt qu’un. La qualité de l’alimentation est aussi très importante avec une nourriture à forte digestibilité (le volume des selles étant nettement diminué par rapport au volume de la ration).


Le destin du chien faisant une torsion d’estomac n’est plus aussi sombre qu’il pouvait l’être il y a encore dix ans. Son avenir dépend de la capacité de son propriétaire à reconnaître les signes de la maladie et à réagir à temps. La connaissance des uns peut sauver les autres.


Image title

Ces articles pourraient également vous intéresser