Un avis vétérinaire sur les boissons énergisantes pour chiens et chats

Par Virginie Sowinski, le vendredi 29/07/2016 à 08h00

Vous avez un chien ou chat très actif et vous avez entendu parler des boissons énergisantes aromatisées ? Vantées pour leur capacité à redonner du tonus après un effort, à hydrater l’animal qui boit peu, à combler la perte de minéraux et nutriments lors de l’exercice physique, ces boissons se développent de plus en plus. Quel est leur intérêt réel ? Voici l’avis d’un vétérinaire.

Boissons énergétiques pour chiens et chats, un avis vétérinaire

Il est parfois difficile de connaître la limite entre marketing et santé quand on veut le bien de son animal. C’est le dilemme posé par les boissons énergétiques.

Pour Le Dr Christophe Blanckaert, vétérinaire compétent en nutrition animale, il s’agit surtout de produits accessoires, qui n’ont pas de réel intérêt pour l’hydratation et la santé des animaux.

Chez le chien et le chat, ce type de produit n’est pas justifié. Comme il n’y a pas de transpiration par la peau, il n’y a pas non plus de perte de minéraux lors de l’effort », explique le Dr Christophe Blanckaert.


Quant au désir de redonner du tonus avec une solution glucosée, là encore, c’est une réponse à un faux besoin. Le chien puise le glucose dans certains des acides aminés des protéines de son alimentation. Il peut donc maintenir son taux de glycémie sans apport en glucides et évite ainsi toute carence. 

L’hypoglycémie, car elle existe, serait alors la résultante d’une mauvaise alimentation générale et non d’une perte due à l’effort. L’équilibre ne saurait être rétabli avec une boisson sucrée.


« Le chat possède, quant à lui, la particularité de produire le glucose à partir des protéines, ce qui le rend peu dépendant des glucides, d'autant qu'il ne dispose que d'une faible capacité de digestion des amidons », précise le Dr Christophe Blanckaert.

L’utilisation de boissons glucosées ne semble donc pas être requise ni chez le chien, ni chez le chat.


Pour l’animal actif, la santé ne réside pas dans des produits accessoires, mais bien dans une activité adaptée aux besoins (sans aller au-delà des capacités de l’individu), et dans une alimentation quotidienne équilibrée, qui devrait correspondre à la race, l’âge, la santé et la vitalité du chien ou du chat concerné. Concernant la boisson, rien ne vaut de l’eau fraîche changée régulièrement.


Clinique vétérinaire Les MargatsCliquez sur l'image pour accéder au site de la clinique


Ces articles pourraient également vous intéresser