Coup de chaleur : connaître les facteurs de risques et les bons gestes

Par Virginie Sowinski, le jeudi 30/06/2016 à 08h00

Avec l’été, les températures grimpent et peuvent représenter un risque pour votre animal : le coup de chaleur. Quels sont les animaux à risques et comment réagir correctement ? Éléments de réponses.

Le coup de chaleur chez le chien et le chat

Tous les animaux soumis à de fortes températures sont susceptibles de souffrir d’un coup de chaleur, mais certains sont particulièrement sensibles. Il faut donc être vigilants avec :

  • - les individus âgés ;
  • - ceux souffrant d’un surpoids ;
  • - les races nordiques ou ayant une importante épaisseur de poils ;
  • - les chiens brachycéphales (au nez court, type bouledogue, boxer, etc.).
  • - les chiens très actifs.


Par ailleurs, ne laissez jamais votre animal (chien ou chat) sur une terrasse ensoleillée sans ombre, dans une caisse peu ventilée au soleil, dans une voiture en été. Ces situations augmentent les risques de coup de chaleur.


Comment reconnaître un coup de chaleur ?

Le chien souffrant d’un coup de chaleur se met à haleter fortement, est très agité. Il se met à baver et ses gencives changent de couleur (de rose, elles deviennent violettes à rouge vif). Une situation qui peut évoluer avec des vomissements, des diarrhées hémorragiques, un état de choc, des convulsions, le coma et même la mort.


Que faire en cas de coup de chaleur ?

Il est impératif de vous rendre chez un vétérinaire, car il s’agit d’une urgence.

  • - Sortez l’animal de l’endroit où il se trouve et mettez-le dans un endroit plus frais, avec de l’air et à l’ombre.
  • - Rafraîchissez votre animal avec de l’eau fraîche (entre 20 ° et 24°, mais surtout pas moins) ou une serviette imbibée d’eau fraîche. Une eau        trop froide est inappropriée, car elle provoque la constriction des vaisseaux sanguins et empêche la bonne circulation du sang.
  • - Refroidissez le véhicule pour préparer le transfert de l’animal chez le vétérinaire. Même si votre petit compagnon semble aller mieux, la visite    vétérinaire est impérative et vous devez continuer de le rafraîchir sur tout le trajet qui vous mène à la clinique.


Astuce : en cas de coup de chaleur, mettez de l’alcool à 70° dans un spray et pulvérisez-le sur les pattes arrière de l’animal. Une technique qui ne peut être réalisée que dans un lieu aéré.


Si votre animal est victime d’un coup de chaleur, votre réactivité et vos bons gestes pourront le sauver. La visite vétérinaire est obligatoire, car certains symptômes peuvent se déclarer après plusieurs jours et l’hospitalisation est parfois recommandée. Le mieux tout de même pour protéger au mieux votre animal, c’est d’éviter les risques de coups de chaleur en adoptant les bons gestes de prévention.


Nos sources 

Ces articles pourraient également vous intéresser