Faites la trousse de secours idéale pour soigner votre cheval

Par Virginie Sowinski, le lundi 20/06/2016 à 08h00

Toutes les personnes qui côtoient les chevaux le savent : ce sont des animaux aussi puissants que fragiles. Pour être prêt en cas de blessure, voici la trousse de secours idéale que tout propriétaire de cheval ou cavalier devrait avoir à portée.

La trousse de secours de votre cheval

Pour les accessoires :

  • - 5 paires de gants chirurgicaux ;
  • - 1 thermomètre digital ;
  • - 1 pince à épiler et 1 pince à tiques ;
  • - 1 paire de ciseaux ;
  • - 1 serviette ;


Pour les produits de soins :

  • - 1 boîte de gazes stériles ;
  • - 2 pansements larges non adhésifs ;
  • - 2 petits pansements non adhésifs ;
  • - 1 rouleau de sparadrap ;
  • - 2 rouleaux de bandage simples ;
  • - 2 rouleaux élastiques et adhésifs (marrons ou ®Vetrap) ;
  • - 4 cotons-tiges stériles ;
  • - 5 spatules abaisse-langue ;
  • - du sérum physiologique à usage oculaire ;
  • - 1 crème cicatrisante ou un spray aluminium pour le même usage ;
  • - 1 bouteille de ®Bétadine ;
  • - 1 sachet d’électrolyte ;
  • - 1 bouteille de solution saline ;


Nous vous recommandons également

  • - 1 tube de vaseline (protection des cicatrises et des plaies) ;
  • - de l’argile verte (notamment pour les membres engorgés) ;
  • - de l’huile de paraffine (peut être utile en cas de coliques).


Vous connaissez votre cheval et ses points faibles : certains sont des crinières à pous, d'autres sont sensibles aux conjonctivites, et pour d'autres encore, ce sera une pourriture de fourchette récidivante. En plus des éléments cités, vous pouvez adapter votre trousse de secours en y ajoutant les produits que vous êtes susceptible d'utiliser le plus souvent.

Si le vétérinaire tarde à venir, et pour pouvoir agir sur ses conseils avant sa venue, il est également recommandé d’avoir en stock:

  • - Des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou antalgiques (type de produit sur la recommandation de votre vétérinaire et à n’utiliser que sur le conseil de celui-ci) ;
  • - Une crème antibiotique oculaire (produit sur recommandation vétérinaire) ;
  • - 2 seringues de 35 CC ;
  • - 1 seringue de 60 CC (type cathéter) ;
  • - 5 aiguilles hypodermiques ;


Personne n’est à l’abri de retrouver son cheval blessé en allant le voir. Si le vétérinaire n’est pas disponible immédiatement ou si la situation nécessite une prise en charge d’urgence avant son arrivée, il est indispensable d’avoir à portée ces quelques éléments qui permettent les premiers soins rapides et efficaces de votre animal blessé. 



Source : The Horse

Ces articles pourraient également vous intéresser