Les 10 points-clés de la prévention incendie pour les animaux de compagnie

Par Virginie Sowinski, le mercredi 01/06/2016 à 08h00

Qui ne paniquerait pas si un feu venait à se déclarer ? La peur est légitime et nous ne connaissons pas suffisamment les bons gestes à adopter lors de tels événements. Nos animaux en sont souvent les dommages collatéraux. Nous vous dressons donc ici les 10 points clés qui peuvent prévenir les dangers pour votre animal en cas d’incendie.

La prévention incendie pour son animal de compagnie


1 – Évitez que votre animal ne soit à l’origine d’un incendie

Un chat posé sur une table qui, intrigué, met un coup de patte à une bougie ou encore un chien qui bouscule un meuble sur lequel de l’encens est allumé, etc. Les situations qui peuvent conduire un animal à déclencher involontairement un départ de feu sont nombreuses et relativement fréquentes.
Il est donc important lorsque vous quittez une pièce où se trouve un animal, d’éteindre toute flamme ou source de chaleur susceptible de déclencher un incendie une fois en contact avec un tissu ou du papier (lisseur, encens, etc.).

Fermez également la porte de la cuisine : certains animaux sont curieux et peuvent malencontreusement tourner les boutons de la gazinière. Certains de ces boutons peuvent s’enlever, pensez-y.


2 – Attention aux câbles électriques

Un chiot, un chaton, un lapin... Ces animaux ont un point commun : ils aiment jouer avec les fils, les mâchonner ou les grignoter. Un risque d’électrocution et d’incendie dont il vaut mieux être conscient.


3- Installez une chatière si vous êtes en maison

Il en existe de plusieurs tailles, pour les chats bien sûr, mais aussi pour les chiens. En cas d’incendie, ça peut aider votre animal à fuir et à ne pas rester coincé. Il est nécessaire d’inciter votre animal à s’en servir pour que cela devienne naturel pour lui : en cas d’incendie, il aurait plutôt l’instinct de se cacher sous un lit.


4- Des indications pour les pompiers

En cas d’incendie, il est important que les pompiers sachent qu’un animal vit sur les lieux et qu’il est en danger. Il existe des autocollants pour permettre de l’indiquer. Placez-en un sur la porte d’entrée et si possible sur la fenêtre de l’endroit où l’animal est le plus souvent (là où il a son panier par exemple).


5- Ayez une caisse de transport à disposition

Tout propriétaire devrait avoir une caisse de transport par animal, facilement accessible. En cas d’incendie, il doit être pratique de la récupérer, d’y mettre son animal avant de quitter les lieux en urgence. L’avantage d’une caisse de transport est qu’elle contient et protège l’animal qui pourrait se retrouver pris de panique.


6- N’isolez pas trop vos animaux quand vous les laissez seuls

Si vous laissez vos animaux seuls, mettez-les dans le hall d’entrée ou dans une pièce proche de la sortie. En cas d’incendie, ce sera alors plus simple pour les secours de les évacuer et de leur sauver la vie.


7 – Prenez en avance les coordonnées d’une clinique vétérinaire de garde

Vous connaissez une clinique vétérinaire de garde les soirs et les weekends ? Conservez son numéro car 70 % des incendies se déclarent la nuit. Si ce n’est pas le cas, cherchez-en une près de chez vous qui pourrait vous accueillir en urgence et gardez son numéro dans votre répertoire. Prévoir à l’avance c’est s’assurer les bons gestes rapides le moment venu.



8- Installez des détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée sont devenus obligatoires en France. Si vous êtes dans un pays où ce n’est pas le cas, installez-les par prévoyance : en cas d’incendie, les secours seraient alertés et ils pourraient sauver la vie de votre animal de compagnie.


9 – Organisez-vous !

Ce n’est pas le jour J que vous devrez décider de celui qui sera responsable de l’animal. Il serait aussi dommage qu’une fois sortis vous vous retrouviez à dire « où est le chien ? Je pensais que tu t’en occupais ». Donc, mettez-vous d’accord à l’avance de la personne qui serait responsable de mettre votre animal à l’abri en cas d’incendie.


10 – Et si on s’entraînait ?

Ne vous sentez pas ridicule de vous entraîner et de revoir régulièrement les points précédents. Mieux vous serez préparé et plus vous aurez de chances d’avoir les bons gestes aux bons moments.


Aux États-Unis, 40.000 animaux meurent chaque année par les flammes. Au cours de sa vie, un Français sur 3 devrait faire face à un incendie domestique, un risque non négligeable auquel il faut pouvoir être préparé pour optimiser les chances de survie des êtres vivant dans le foyer. Votre animal en fait partie, ne le laissez pas de côté.


Soyez également prêt à évacuer en cas d'urgence ou à faire les premiers soins sur une brûlure.



Source : ISFoundation

Ces articles pourraient également vous intéresser