C’est du propre ! Comprendre le chat qui fait ses besoins partout

Par Marie Mercier, le lundi 04/05/2015 à 08h00


Cela vous est-il déjà arrivé de renifler vos draps, en suspectant votre chat d’y avoir fait ses besoins ? Malheureusement, la situation est fréquente et fait tourner en bourrique bon nombre de propriétaire de chats. D’où vient ce comportement ? Chat litière - © Marie MERCIERSoigner-son animal vous explique pourquoi votre chat fait ses besoins partout.

La plupart du temps, il s'agit d'un comportement adopté qui peut être corrigé en modifiant certaines habitudes du quotidien qui ont pu perturber votre petit compagnon. En optant pour une litière adaptée, en changeant le substrat, la taille du bac, le nombre ou encore l'emplacement, vous pourrez limiter ce comportement.


Des facteurs multiples qui expliquent son comportement

La propreté semble être innée chez bon nombre d'animaux, et particulièrement chez les chats qui semblent affectionner les litières pour ses besoins, et ce dès 1 mois, grâce à l'imitation faite de la mère. Malgré cela, certains événements de la jeunesse du chat peuvent perturber cet apprentissage. Un sevrage brutal, un chaton faible et mal soigné, l'arrivée dans une nouvelle famille avec de nouvelles odeurs, la présence d'un autre chat, etc.

Soyez donc indulgent si votre jeune compagnon n'est pas propre dans un premier temps !


La maturité sexuelle, souvent un facteur déclencheur

Vers ses 7 mois, il faut s'attendre à ce que le comportement du chat change avec la mise en place des caractères sexuels secondaires. Les chaleurs des jeunes chattes s'accompagnent souvent de moments d'incontinence. Associés à une grande excitation, ces changements dépassent largement l'animal qui n'est plus complètement maître de son comportement. Il n'est donc pas rare qu'une chatte parfaitement propre se mette à uriner à divers endroits de son habitat. Un marquage réel peut être également observé, tout comme chez les mâles, qui n'hésiteront pas à uriner sur les murs en agrémentant leurs jets d'urine de vibrations caractéristiques de la queue. Dans certains cas, à la suite d'une frustration engendrée par la détention de l'animal qui va chercher à sortir à tout prix pour se reproduire, des désordres liés aussi à la production de selles peuvent survenir.


Des conditions de vie qui perturbent ses habitudes

Plusieurs solutions pour le propriétaire. Un chat qui fait sa vie dehors, et dont les allées et venues ne sont pas contrôlées, ne posera pas vraiment problème. Généralement le chat (surtout s'il est castré) préfèrera faire ses déjections à l'extérieur au gré de ses sorties. Le problème se pose davantage pour un chat d'appartement qui ne sort jamais, ou qui sort occasionnellement. Ces chats prennent généralement leurs habitudes avec la litière mais peuvent s'en détourner pour plusieurs raisons :

- La présence d'un autre chat. En raison des territoires que se partagent ou non les animaux, certains conflits de lieux peuvent pousChats litière - © Marie MERCIERser un chat dans ses retranchements. Et celui-ci ne peut tout simplement pas avoir de droit d'accès à la litière.

- Un changement dans la vie quotidienne. Un déménagement, l'arrivée d'une nouvelle personne dans le foyer, un bébé, une modification des horaires de travail, etc. Autant d'événements qui vont détourner les moeurs du foyer et générer un stress chez l'animal pouvant le perturber dans ses propres habitudes.

- Le chat âgé, malade ou obèse. Il peut être incontinent et avoir certaines difficultés à se rendre à la litière, souillant ainsi son environnement proche.


Une litière peu adaptée à ses "exigences"

L'état de propreté de la litière est primordial. Beaucoup de chats ne supportent pas les litières, même à peine souillées. Le phénomène est amplifié s'ils sont plusieurs à se partager le même bac.

L'emplacement du bac à litière doit être adapté à la fois au foyer et au chat. Un endroit bruyant, peu accessible, proche d'une zone de stress peut être un facteur de dédain. Le type de litière* également : il en existe de différentes sortes sur le marché. N'hésitez donc pas à changer de substrat.



Des solutions pour aider son chat à être propre !


L'éduquer dès le premier âge

N'hésitez pas à éduquer le jeune chat à se rendre à la litière en l'y mettant vous-même plusieurs fois dedans daChaton - © Marie MERCIERns la journée.

Mettez la nourriture et l'eau à proximité dans un premier temps, car l'envie d'uriner et de déféquer vient souvent après la prise de nourriture.

Limitez l'accès à certaines pièces du foyer. Et si le chat à l'habitude de faire ses besoins sur un tapis ou un objet facilement amovible, rapprochez cet objet de la litière ou mieux mettez le dedans dans un premier temps. N'hésitez pas à ramasser les déjections faites en dehors de la litière et les mettre dans le bac.


Limitez les conflits avec les autres chats

Si vous avez plusieurs chats, n'hésitez pas à leur faire plusieurs litières, au moins une par chat. Enlevez au fur et à mesure les litières qu'ils ne souillent pas. Faites de même pour la nourriture de manière à ce que leurs territoires se croisent le moins possible afin de diminuer leur stress.

Un chat castré sera toujours plus facile à gérer qu'un chat entier. Il ne cherchera pas à marquer son territoire vis-à-vis des autres chats et sera plus serein. Pensez à la castration pour votre animal à partir de ses 6 mois environ.


Avoir une bonne hygiène de sa litière

L'hygiène, ça va un peu dans les deux sens : si vous voulez que votre chat soit propre il faut que sa litière soit impeccable. Souvent, les chats qui changent leurs habitudes et font leurs besoins dans les pots de plantes, la baignoire ou à proximité de la litière. Ils le font, car cette dernière est jugée sale. Multipliez donc les nettoyages quotidiens afin d'offrir un endroit sain à votre petit compagnon. Dans le doute, n'hésitez pas de temps en temps à vider tout le sable et à le changer en nettoyant à la javel le bac à litière (odeur que les chats affectionnent).

Vous pouvez utiliser également des répulsifs sur les zones que vous voulez voir épargnées dans votre foyer, mais ils ne sont pas toujours efficaces et il faut les renouveler quotidiennement.


Plus votre compagnon prendra de l'âge et plus il aura de chance avec le temps de développer des problèmes urinaires. Si des désordres surviennent avant, ne le prenez pas pour vous. Il existe une multitude de facteurs qui peuvent engendrer des troubles : essayez donc au maximum d'être à l'écoute de votre chat, de trouver quels sont les changements de son quotidien, de faire preuve de patience et de multiplier les essais pour améliorer la situation. Et surtout, n'oubliez pas de consulter votre vétérinaire pour écarter tout problème médical !


Crédit photo Marie MERCIER

Ces articles pourraient également vous intéresser