À savoir : la liste des aliments toxiques pour les animaux de compagnie

Par Virginie Sowinski, le jeudi 12/05/2016 à 18h26

Nous sommes souvent tentés de donner nos restes à nos animaux : si c’est bon pour nous, ça devrait être aussi bon pour eux, non ? Eh bien non. Au-delà des risques liés aux aliments trop gras et aux os, il y a aussi des aliments que nous consommons régulièrement et qui sont toxiques pour nos animaux de compagnie. Découvrez-les, apprenez les risques et les remèdes associés.

Liste des aliments toxiques pour les animaux

Le chocolat, le café et la caféine

Le chocolat, le café et les aliments contenant de la caféine (comme certains sodas) sont à proscrire, car ils contiennent des méthylxanthines, qui ont, entre autres, des effets neurotropes (atteinte du système nerveux).
La consommation de ces produits provoque alors des vomissements, diarrhées, ballonnements et d’autres symptômes plus inquiétants comme une accélération du rythme cardiaque et respiratoire, une hypertension, des tremblements, une perte de contrôle des mouvements (ataxie), voire des convulsions. Cette intoxication peut, dans certains cas, être mortelle.

Il n’existe pas d’antidote à proprement parler, mais dans le cas de la consommation de ces aliments, il est conseillé de faire vomir l’animal, de réduire sa température s’il venait à avoir de la fièvre et à lui donner du charbon actif (attention, ce n’est pas un simple charbon de bois). Surveillez votre animal et contactez un vétérinaire.


L’alcool

Il paraît logique de ne pas donner d’alcool à un animal, mais une personne alcoolisée n’a pas toujours la même logique qu’un individu sobre. Par ailleurs, l’ingestion peut être accidentelle. En cas de suspicion de consommation d’alcool par votre animal, appelez immédiatement un vétérinaire ou un centre antipoison.

La consommation d’alcool provoque des vomissements, diarrhées, des troubles du système nerveux (perte d’équilibre, ataxie, tremblements), une insuffisance rénale, un coma, voire la mort. Vous pouvez faire vomir votre animal et le conduire d’urgence chez le vétérinaire qui le mettra sous perfusion et lui administrera le traitement adéquat.


L’avocat

L’avocat est surtout toxique pour les oiseaux (troubles cardiovasculaires et mort) ainsi que chez les équidés et les ruminants chez qui il provoque des oedèmes.


Les agrumes

Consommer un fruit (citron, orange) peut provoquer des irritations et maux d’estomac. En plus grande quantité, les agrumes peuvent être responsables de troubles nerveux.

Nota Bene : l’intoxication concerne aussi les plantes, tiges, feuilles, écorces des agrumes.


La noix de coco

La noix de coco (fruit, huile, eau) est toxique pour les animaux. Elle peut provoquer des maux d’estomac, des vomissements ou des diarrhées.


Les raisins frais ou secs

Ces petits fruits peuvent être à l’origine de vomissements, de diarrhées, d’une perte d’appétit et surtout d’insuffisance rénale. Il est conseillé de faire vomir l’animal et de lui donner du charbon actif. Le vétérinaire pourra aussi envisager un traitement de l’insuffisance rénale.


Les noix, amandes et noix de macadamia.

Les noix et amandes sont trop riches en graisse et peuvent entraîner une pancréatite. La noix de macadamia est un cas à part, car elle provoque une fièvre, un abattement, des vomissements, diarrhées et des tremblements ou une paralysie partielle des postérieurs chez le chien. Des symptômes qui surviennent en moyenne 12 h après l’ingestion et qui peuvent durer 48 h. Lors de la consommation de noix de macadamia, il convient de faire vomir le chien et de lui donner du charbon activé.


L’ail, l’oignon et la ciboulette

Les chats sont particulièrement à risques, mais les chiens sont aussi sensibles à ces aliments. Ils causent une anémie hémolytique (destruction des globules rouges du sang) ainsi qu’une irritation gastro-intestinale (vomissements et diarrhées). L’animal est faible et ses muqueuses (gencives par exemple) sont pâles.

Si votre chien ou votre chat consomme de l’ail ou de l’oignon, il est important de le faire vomir, de lui donner du charbon activé. Le vétérinaire pourra également le mettre sous perfusion et, si nécessaire, lui faire une transfusion sanguine.


Chips, Bretzels, pop corn et autres produits apéritifs salés

Ce n’est pas bon pour nous, ça l’est encore moins pour eux. L’apport excessif en sel peut augmenter la sensation de soif et conduire à un empoisonnement d’ions de sodium.
Le chien ou le chat peut avoir de la fièvre, éprouver une grande fatigue et être pris de tremblements voire de convulsions. Vomissements et diarrhées sont aussi des signes associés.


Les bonbons et le dentifrice

Ces deux produits ont un point commun : ils contiennent un édulcorant, le xylitol. Cette substance encourage la libération d’insuline et peut donc entraîner une hypoglycémie et une insuffisance hépatique dans les jours qui suivent l’ingestion. Les premiers signes visibles d’une intoxication au xylitol sont des vomissements, une grande faiblesse et une ataxie.


Levure ou pâte à pain crue

Ballonnements, douleurs abdominales et même torsion d’estomac sont les risques encourus par l’animal qui consommerait de la levure pâtissière, boulangère ou une pâte crue. La torsion d’estomac est une urgence qui peut entraîner la mort du chien ou du chat concerné.


Les produits laitiers

L’enzyme qui décompose habituellement le lait dans le système digestif s’appelle la lactase. Chez le chien et le chat, elle n’est pas suffisamment présente pour permettre la bonne digestion du lactose, ce qui peut entraîner des diarrhées et autres troubles digestifs.


Les œufs et la viande crus ou mal cuits

Ces aliments peuvent être porteurs de bactéries comme les salmonelles, E.Coli ou Campylobacter. Il est donc déconseillé d’en donner. Note à part pour ceux qui pratiquent le Barf : soyez très vigilant sur l’origine et la traçabilité des viandes utilisées. Cela limite les risques, même si vous ne pouvez pas être sûr à 100 % du bon respect de la chaîne du froid par les distributeurs.

Les œufs, par ailleurs contiennent une enzyme appelée avidine, qui empêche la bonne absorption de la vitamine B, ce qui peut se manifester par des problèmes de peau.


La liste des aliments toxiques pour les chiens, les chats et les autres animaux de compagnie est bien longue, certaines espèces étant plus sensibles à certains produits que d’autres. Soyez attentifs, ne donnez pas vos restes à vos animaux et en cas de doute, contactez rapidement un vétérinaire ou un centre antipoison.



Nos sources 

ASPCA - Société Américaine pour la Prévention des Actes de Cruauté envers les Animaux

Ces articles pourraient également vous intéresser