Gestes de premiers secours : que faire en cas de brûlure chez l’animal ?

Par Virginie Sowinski, le vendredi 13/05/2016 à 08h00

Une poêle chaude, de l’huile, de l’électricité, un barbecue, des produits caustiques, une bougie, un incendie, etc. Les causes de brûlures sont variées et le risque au quotidien est bien réel. Que faire lorsque votre animal se brûle ? Voici les gestes de premiers secours en cas de brûlures chez le chien et le chat.


Ayez conscience que la brûlure, même superficielle est très douloureuse pour votre animal

Que faire en cas de brûlure chez l'animal ? Chien, chat...


Protégez-vous avant d’agir

Vérifiez l’environnement et ne vous exposez pas vous-mêmes aux agents qui ont causé les brûlures à votre animal. Vous ne pourriez pas l’aider si vous veniez à souffrir des mêmes maux que lui.


Selon la cause de la brûlure :

  • - éteignez les flammes en les étouffant avec une serviette, un drap en coton, du lin, de la laine, mais jamais de matières synthétiques qui aggraveraient la situation ;
  • - débranchez l’électricité (dans le cas d’électrocution) ;
  • - évitez tout contact de peau à peau si les brûlures de votre chat ou votre chien ont été causées par des produits caustiques ;
  • - préservez-vous des éventuelles fumées toxiques.


Refroidissez la zone brûlée

Refroidissez la zone brûlée en la passant sous l’eau tiède à fraîche : vu la douleur causée, il est préférable de ne pas envoyer le jet d’eau directement sur la brûlure, mais de viser un peu à côté. Laissez couler l’eau ainsi pendant 15 à 20 minutes. C’est long, mais nécessaire pour faire baisser la température de la partie du corps brûlée.

On préfèrera également un jet d’eau continu qu’une immersion dans une baignoire ou une bassine, mais cette dernière solution reste bonne lorsque le propriétaire ne dispose pas d’eau courante à proximité.

Si vous n’avez pas de récipient à portée de main, prenez un linge détrempé et faites des compresses à retirer et à remouiller toutes les 30 à 45 secondes environ.


Attention : si votre animal est couvert de liquide inflammable comme de l’alcool ou de l’essence, surtout ne le rincez pas ! La brûlure pourrait s’étendre. Étouffez la flamme avec un tissu de coton ou autre fibre naturelle (surtout pas de matières synthétiques).


Coupez les poils et évaluez l’importance de la brûlure

Dégagez la lésion en coupant les poils et en la nettoyant avec du sérum physiologique. La brûlure s’étend-elle sur plus de 20 % de la surface du corps ? Le chien est-il en état de choc ? Est-il fragile (âge, maladie, état général) ? La brûlure est-elle profonde ? Se situe-t-elle sur une zone sensible (nez, oreilles, yeux, extrémités des pattes, aux organes génitaux et près de l’anus) ? 

L’analyse de ces paramètres doit pouvoir vous aider à identifier une situation grave nécessitant une prise en charge d’urgence par un vétérinaire.


Séchez l’animal et préservez la zone brûlée

Prenez des compresses stériles et imbibez-les de sérum physiologique avant de les appliquer sur la brûlure. Bandez, sauf si vous constatez la présence d’ampoules, qu’il ne faut pas risquer de faire éclater. Pour éviter que la température corporelle du chien ou du chat ne baisse, séchez bien le reste du corps.


En cas de petite brûlure

Si la brûlure est légère, peu profonde, peu étendue, sur une zone ne présentant aucun risque et si l’état général du chien n’est pas affecté, vous pouvez passer une fine couche de crème à usage spécifique.


Quels risques pour le chien ou le chat souffrant de brûlures ?

Les brûlures sont des lésions graves qui provoquent une douleur localisée très vive, paradoxalement plus forte si l’atteinte est superficielle (les terminaisons nerveuses sont en surface), une déshydratation et des ampoules. Même dans le cas de brûlures au premier degré, une surinfection des plaies est souvent constatée et peut apparaître dès les premières heures qui suivent l’accident.

Selon l’étendue des brûlures et divers autres paramètres (âge et santé générale de l‘animal, origine mise en cause, partie du corps atteinte, etc.), l’animal peut être en état de choc, souffrir de vomissements et d’ulcères digestifs (provoqués par le stress et la douleur) ou encore de difficultés respiratoires si l’inhalation de fumées ou de produits toxiques entraîne des lésions au larynx, pharynx, etc.


Quelle que soit la situation dans laquelle est survenue la brûlure, ou le degré de gravité que vous lui portez, la visite vétérinaire d’urgence est toujours conseillée, car votre chien ou votre chat aura besoin d’un traitement pour éviter la surinfection et limiter la douleur.



Nos sources

Ces articles pourraient également vous intéresser