Comment empêcher son chat de chasser les oiseaux ?

Par Virginie Sowinski, le mercredi 01/07/2015 à 08h00

Votre chat vous a déjà rapporté un oiseau mort ou blessé ? Bien triste présent, d’autant plus que vous voyez de moins en moins d’oiseaux dans votre jardin. Ils deviennent rares et vous souhaiteriez les protéger ?

Soigner-son-animal vous dévoile une astuce pour empêcher son chat de chasser.


Chat en train de chasser. © Laurent F. PhotographiesChat en train de chasser. © Laurent F. Photographies


Il y a les fatalistes, qui pensent qu’un chat chasseur c’est la nature, et ceux qui préfèrent garder leur animal à la maison pour éviter de nouvelles tueries. N’y aurait-il pas un juste milieu ?

Une solution nous vient directement des Etats-Unis : la collerette Birdsbesafe. Un principe simple, puisqu’il s’agit d’une collerette souple et colorée qui permet au chat de se déplacer et de chasser en toute sécurité. Ce qui change, c’est que le félin est rendu plus visible pour sa proie qui a alors le temps de s’envoler. Selon une étude de la Ste Lawrence University (État de New-York), le port de ce collier réduirait le nombre d’oiseaux pris de 87 %.

Pour le propriétaire, c’est facile, peu onéreux et cela ne présente aucun risque pour le chat. C’est aussi une action écologique : l’extinction massive des oiseaux de nos jardins connaîtrait alors un déclin non-négligeable.


Le chat d’extérieur, responsable de la disparition des oiseaux ?

Les scientifiques ont longtemps pensé que la part de responsabilité des chats dans la disparition de certaines espèces d’oiseaux était minime comparée à l’impact de l’activité humaine. Or, des études récentes ont mis en évidence que leur implication était bien plus importante que ce que l’on imaginait. Ainsi, jusqu’à 3,7 milliards d’oiseaux meurent chaque année dans les griffes d’un chat, et cela seulement aux Etats-Unis. Dans certaines zones, l’intégration du chat au sein d’un écosystème a même conduit à l’extinction d’espèces. Ainsi, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), « sur les îles, les chats laissés en liberté ont provoqué ou contribué à la disparition d'oiseaux, de reptiles et de mammifères. Trente-trois au total, dont plusieurs espèces d'oiseaux ».

On entend par chat domestique, les chats que les maîtres laissent en liberté (et qui tuent en moyenne 5 oiseaux par an) ainsi que les chats errants (qui peuvent tuer jusqu’à 30 oiseaux par an). Si le port du collier Birdsbesafe a un impact positif sur le nombre d’oiseaux tués, la stérilisation systématique des chats permettrait également de réduire le nombre d’individus errants, et donc de prédateurs potentiels.


En Europe, la population de nos oiseaux, même autrefois communs, comme les moineaux, a chuté de près de 400 millions d’individus en 30 ans. Des chiffres alarmants aux causes diverses, mais pour lesquels chacun peut agir à son niveau : c’est un petit geste pour le chat et son propriétaire, mais un grand geste pour la sauvegarde de la biodiversité.


Trouvez les colliers Birdsbesafe ici. © Birdsbesafe - Youtube




Sources : LPO, Le Figaro, La semaine vétérinaire.

Ces articles pourraient également vous intéresser